0678865861








    CONSEILS d'entretien

    Porter la soie est un plaisir, mais en tant que matière naturelle, la soie à besoin de se ‘reposer’. Il faut éviter de porter le même article plusieurs jours de suite. Pliée dans une valise, la soie se froisse, mais elle se défroisse une fois posée sur un cintre, de préférence dans la vapeur d’une salle de bains. La soie teinte ou imprimée craint la pluie, à moins d’avoir reçu un traitement hydrofuge

    Conseils généraux d'entretien

    Pour conserver plus longtemps certains articles délicats, je vous conseille de les laver à la main. Surout si ces textiles qui contiennent un peu (beaucoup) de soie ou de laine naturelle, des foulards qui présentent un tissage fin ou ajouré (voile, mousseline, organza, etc...). Je pense également aux étoles qui ont de longues franges fines (le mouvement rotatif de la machine à laver au moment de l'essorage emmêlera irrémédiablement les franges!). Il y a aussi les foulards qui ont des perles ou autres objets de cousus ou collés sur le tissu, etc... Pour tous ces types d'articles, je vous conseille le lavage à la main. Vous pouvez éventuellement laver en machine ces textiles, mais à condition d'avoir une machine à laver très récente, qui possède un programme spécial 'linge délicat', et surtout qui lave et essore avec un mouvement de 'balancier' et non 'rotatif'.
    D'une manière générale, les machines à laver sont trop 'agressives' pour les articles délicats. Plus particulièrement les essorages qui usent plus rapidement les textiles fins ou ajourés et qui emmêlent les franges. En lavant à la main, vous serez assuré(e) de conserver très longtemps (et en parfait état) votre foulard ou écharpe préférée.

    Vos foulards et étoles en SOIE ou ORGANZA DE SOIE:

    Le nettoyage à sec est recommandé. Mais vous pouvez aussi laver à la main votre foulard en soie... avec quelques précautions. Ne jamais faire tremper la soie, ne jamais la faire bouillir ou la passer à l'eau de javel. Laver à la main dans de l'eau froide à tiède (à 35° C maximum) et en utilisant un produit doux par exemple du savon en paillettes ou un détergent approprié. Bien rincer plusieurs fois en utilisant à chaque fois de l'eau tiède (30 à 35° environ). Ne pas utiliser des lessives ou des produits agressifs et ne pas frotter. Rouler l'article dans une serviette propre pour en enlever le surplus d'eau. Faire sécher dans un endroit aéré loin du soleil et de toute sorte de chaleur trop agressive. Repasser alors la soie sur l'envers avec un fer à température modérée sans exercer trop de pression sur les coutures. N'utilisez pas de fer à vapeur et ne remouillez pas ici ou là. Terminez par un léger repassage à l'endroit.



    Vos étoles et écharpes en PASHMINA ou CACHEMIRE

    Le nettoyage à sec est le plus conseillé (au moins pour le 1er lavage) et en précisant un seul nettoyage avec un produit très doux... Votre teinturier saura choisir les produits et programme de nettoyage les mieux adaptés. Mais il est aussi possible de le laver à la main. Pour cela, l'eau doit être tiède (30 à 35° environ) et il faut utiliser un savon doux ou une lessive réservée à la laine. Ne pas laisser tremper. Ne pas utiliser des lessives ou des produits agressifs et ne pas frotter. Rincez avec soin à l'eau clair (toujours tiède) et avec douceur, sans tordre. Égouttez votre étole ou écharpe dans une serviette pour l'essorer, en la roulant doucement, puis séchez la à plat uniquement et surtout pas au soleil ou sur un radiateur (ses couleurs pourraient en souffrir!). Repassage à feu doux (ne pas dépasser 150 degrés). Plus le temps passera et plus votre Pashmina sera doux et soyeux...

    Vos étoles en LIN:

    Le nettoyage à sec est recommandé. Mais vous pouvez aussi laver à la main votre foulard en lin... Ne jamais faire bouillir ou passer à l'eau de javel votre foulard en lin. Laver à la main dans de l'eau tiède (à 40 à 60° C maximum) et en utilisant un produit doux par exemple du savon en paillettes ou un détergent approprié en quantité limitée. Bien rincer plusieurs fois en utilisant à chaque fois de l'eau tiède (40 à 60° environ). Ne pas utiliser des lessives ou des produits agressifs et éviter de frotter. Faire sécher dans un endroit aéré loin du soleil et de toute sorte de chaleur trop agressive. Repasser sur l'envers avec un fer à température modérée (200° C). N'utilisez pas de fer à vapeur et ne remouillez pas ici ou là. Terminez par un léger repassage à l'endroit.

    Les qualités de la soie :

    - sa douceur au toucher

    - son lustre incomparable - sa résistance : un fil de 1 mm de diamètre supporte un poids de 45 kg

    - son élasticité : froissé, un tissu de soie se défroisse à l’air

    - sa finesse : un cocon de 0,3 grammes donne 1.000 mètres de fil

    - son pouvoir isolant : elle est chaude en hiver et fraîche en été

    - son grand pouvoir d’absorption : capable d’absorber jusqu’à 30% de son poids en eau, un tissu de soie offre un très grand confort au porter.



    Il ne faut pas oublier que le fil de soie est produit par un animal et on ne peut lui demander la régularité absolue d’un fil synthétique.



    Comment reconnaître la soie?



    Les noms autrefois attribués exclusivement aux tissus de soie (ex. satin) servent aujourd’hui à décrire des tissus faits d’autre fibres. Il peut donc être utile de savoir reconnaître la soie. Il existe un simple examen qui utilise une flamme. Il faut défiler une partie du tissu dont on n’a pas besoin en séparant les fils de chaîne et de trame. Ensuite former un petit écheveau de 10, 15 ou 20 fils, appelé ‘toron’. Enflammer l’extrémité de ce toron, en le tenant à l’horizontale. S’il s’agit de soie pure (teinte ou chargée) elle brûlera sur quelques millimètres. En s’éteignant elle formera une petite boule de charbon et dégagera une odeur de corne brûlée.



    Les tissus



    Les ottomans, gros-grains, cannelés : Tissus caractérisés par des côtes transversales plus ou moins grosses.

    Les velours : Tissus somptueux par excellence, caractérisés par des fils sectionnés à une égale hauteur, constituant une surface comparable à la fourrure.

    Les façonnés

    Tissus dans lesquels un motif ou un dessin est incorporé dans la structure même du tissu, par le jeu des fils (au contraire de l’imprimé). On les appelle parfois ‘tissus Jacquard’ On distingue ‘taffetas façonné’, ‘velours façonné’ etc.

    Brocards et lamés : Des fils d’or ou d’argent composent la totalité ou une partie du décor. Il existe également les damas, les matelassés, les cloqués. En ameublement, on trouve les damas, les lampas, les brochés, les velours façonnés etc.

    Mousseline, organdis, voile, grenadines : Des tissus légers et mats exécutés avec des fils fins et très tordus, dont l’espacement rend le tissu transparent.