Artisanat indien
Bijoux 
Cadeaux 
Décoration indienne

    Châles PASHMINA multicolors

     Les origines du Pashmina 
    L’histoire du pashm nous transporte dans les hautes montagnes qui entourent la magnifique vallée du Kashmir, nous fait voyager dans l’inspiration d’artisans talentueux et aux cotes d’aventuriers Anglais qui ont révélé la poésie des châles kashmiris aux dames Européennes.
     La plus douce des laines 
    Les laines sont plus ou moins douces dépendant de l’animal dont elles proviennent. Parmi les laines les plus réputées, on trouve le mohair (chèvre d’angora), le mérinos (mouton), l’alpaga (lama) et bien sûr le cachemire (chèvre capra hircus). Les laines les plus exclusives et considérées comme les plus fines sont le toosh et le vicuña provenant respectivement d’une antilope tibétaine et d’un lama péruvien. Les animaux qui vivent en altitude développent un duvet très fin et chaud qui les protégent du froid et du vent.
    La chèvre dont le cachemire est dérivé aujourd’hui est originaire des Himalayas. On la trouve au Cachemire mais aussi dans toute l’Asie Centrale ainsi qu’en Mongolie et en Chine ou cette chaîne de Montagne s’étend. Cette chèvre appelée changra, changrya ou chandra selon les régions est désignée scientifiquement comme la Capra Hircus. Elle vit à 4.500 mètres d’altitude. Son duvet le plus fin se trouve à la gorge et sous le ventre de l’animal. Cependant, on utilise aussi le duvet sous toute sa toison qui est assez fin.
    Le cachemire est reste une laine très luxueuse et exclusive.

     Châle réversible 
    Châle réversible
    Etole indienne réversible
    Modèle très chic et raffiné... Cette étole noble aux colories chaudes est le fruit d'une technique de broderie unique mettant en exergue la qualité des fibres. Pashmina et viscose, tissage réversible. Une touche d'apaisement et de douceur sur vos épaules grâce à cette étole aux couleurs rouge-orangées.
    Dimensions : 200x70cm, franges 8cm

    Prix :    45,00 € T.T.C.
    Dispo. : - 
     Produit non disponible
    Saisissez votre email pour être averti de la disponibilité :
    E-mail
    Les brodeurs s’inspirent du paysage qui les entoure. Dans les vallées au Kashmir, la variété des fleurs fut a l’origine de nombreux motifs qui avec le temps furent stylisés. Le boteh ou larme est un motif universellement reconnu qui vient du Kashmir. Si les motifs floraux furent autant reproduits, c’est aussi parce qu’ils étaient un des thèmes très appréciés de l’art musulman (qui interdit la représentation humaine).
     L’histoire du pashmina 
    ''Pashm'' est le nom perse pour laine douce. Il a été laissé en héritage par les peuples perses venus d’Asie Centrale qui s’établirent au Kashmir, il y a quelques siècles. Le mot ''shal'' est aussi perse. Il signifie tissu et pouvait à la fois représenter une couverture, un drap ou un manteau. Au Kashmir, on a toujours utilisé la laine, le pashm et le tus (un mélange de laines de chèvres sauvages) pour tisser et broder des châles.
    L’empereur Akbar portait des châles brodés magnifiques. À l’époque, le châle était un vêtement exclusivement masculin, qu’on portait comme un manteau (les pièces mesuraient environ 2 mètres par 3 mètres) pour se protéger du froid. Akbar était un grand mécène. Outre les nombreuses miniatures, il a encouragé des artisans dans de nombreux domaines. Les brodeurs ont inventé de nouveaux motifs. Avec les siècles, la réputation des tisserands et des brodeurs Kashmiris ne cessa de croître et les familles indiennes se mirent à acquérir et collectionner les plus belles pièces. Les châles étaient donnés avec la dot, en héritage ou en tribut.
    Pashmina, d’Anamika Pathak. Un très bon livre d’introduction sur le pashmina.

     Bijoux indiens 
     Livres en anglais